• Traduction originellement composée pour le blog Hikari no Tsuki 
    Clip & more
    Vocals : Oliver
    Compositeur : SteamPianist
    Paroles : Morbid-Mosel

    Oliver - Twaddles of a Flue Faker

    Paroles -
    Twaddles of a Flue Faker

    Traduction -
     Les déboires d'un ramoneur de cheminée

    I am a portrait which leaves you sighing sadly
    Oh Laissez Faire what have you done?
    I want to run away

    The nobblers nailed my feet on the floor
    Its starts to rust and attack my blood
    I start to feel myself smile
    Slowly losing myself
    But it did not do the trick
    Oh woe is me
    Oh can't they see that

    I am a portrait which leaves you sighing sadly
    Oh Laissez Faire what have you done?
    I want to run away
    For I am that portrait that leaves you sighing sadly
    Oh Laissez Faire what have you done?
    I want to run away

    It will be a wrack up I'll make sure
    When they stick me up the chimney
    And now the air escapes me
    Slowly losing myself
    But my master dragged me back down
    Oh woe is me
    Oh can't they see that

    I am a portrait which leaves you sighing sadly
    Oh Laissez Faire what have you done?
    I want to run away
    For I am that portrait that leaves you sighing sadly
    Oh Laissez Faire what have you done?
    I want to run away

    I'll be paper thin and pale
    A "Scurf" sold my life away
    I'm patiently sedated
    And now my only exit is
    Is the cold
    Is the cold poetic... Scythe

    For I am a portrait that leaves you sighing sadly
    Oh Laissez Faire what have you done?
    I want to run away
    For we are a portrait that leaves you sighing sadly
    Oh Laissez Faire what have you done?
    We want to run away

    A thud sounding softly
    I secretly disintegrate
    Uneasy lamps draw back and forth
    I've waited
    For so long...

    Je suis un portrait qui fait bien peine à voir
    La faute à vos "Oh, laissez faire !1"
    Je voudrais m'enfuir

    Ces bourreaux me clouent au sol
    Tandis qu'ils cognent, la rage me gagne 
    Je sens un sourire me monter aux lèvres 
    Mais cela ne suffit pas à me retenir
    Tout devient confus 
    Ah, pauvre de moi 
    Ah, ne voient-ils pas que

    Je suis un portrait qui fait bien peine à voir
    La faute à vos "Oh, laissez faire !"
    Je voudrais m'enfuir 
    Car je suis un portrait qui fait bien peine à voir
    La faute à vos "Oh, laissez faire !"
    Je voudrais m'enfuir

    Je m'assurerai que nul n'en réchappe 
    Ils m'ont coincé dans ce conduit 
    Et maintenant l'air me manque 
    Doucement, je perds mon sang-froid 
    Mon maître me fait redescendre 
    Ah, pauvre de moi 
    Ah, ne réalisent-ils pas que

    Je suis un portrait qui fait bien peine à voir
    La faute à vos "Oh, laissez faire !"
    Je voudrais m'enfuir 
    Car je suis un portrait qui fait bien peine à voir
    La faute à vos "Oh, laissez faire !"
    Je voudrais m'enfuir 

    Je deviendrai aussi pâle et fin qu'une feuille de papier
    De mon employeur, je suis la propriété 
    Petit à petit, ma conscience s'étiole 
    Désormais, ma seule issue est
    La froide
    La froide et poétique faucheuse

    Car c'est que je suis un portrait qui fait bien peine à voir
    La faute à vos "Oh, laissez faire !"
    Je voudrais m'enfuir 
    Car je suis un portrait qui fait bien peine à voir
    La faute à vos "Oh, laissez faire !"
    Nous voudrions nous enfuir

    Un bruit sourd se fait entendre
    En secret, je me désintègre
    Mes yeux se révulsent
    J'ai attendu
    Si longtemps...

    Note explicative : Cette chanson traite du travail des enfants lors de l'époque Victorienne (en Angleterre, donc). Beaucoup d'entre-eux étaient employés comme ramoneurs de cheminées, un travail difficile et dangereux mais qui ne nécessitait aucun savoir faire, et pour lesquels les enfants étaient particulièrement adaptés en raison de leur petite taille. Bien évidemment, ils ne bénéficiaient d'aucune sorte de protection et se retrouvaient donc très tôt avec les poumons endommagés, ce qui leur causait un "faux-rhume" permanent (d'où le Flue Faker dans le titre original). Il est aussi inutile de préciser que beaucoup mourraient prématurément ou voyaient la durée de leur triste vie drastiquement diminuer.
    Il arrivait d'ailleurs parfois que ces enfants se retrouvent coincés dans les cheminées et se retrouvent à suffoquer dans la suie jusqu'à ce qu'on vienne les chercher.
    Surexploités, ces enfants n'avaient ni loisirs, ni repos, et étaient la propriété des employeurs plus scrupuleux qui les avaient achetés à des parents trop pauvres pour faire autrement. 

    Note traduction : "Oh laissez faire" en français dans le texte original. Se réfère à la politique capitaliste de non-interférence avec les marchés qui influe sur la salaire des travailleurs. Il faut se rappeler qu'avant que le socialisme passe par là, les travailleurs (et encore plus ceux des basses classes comme les petits ramoneurs de cheminée) n'avaient que très peu, voire aucun droits.
    Le texte contient de nombreux termes d'argot de l'époque victorienne, que j'ai essayé de traduire au mieux.


    votre commentaire
  • Reprise d'une vieille traduction que j'avais effectuée pour Hikari no Tsuki, à partir des paroles anglaises de la chanson (ce que je ne fais plus). 
    Rendez-vous sur le blog pour accéder aux paroles japonaises et anglaises. 
    Clip & more
    Compositeur : Vocaliod-P

    Hatsune Miku - 1/6

    Traduction : 

    Un jour je briserai les chaînes de la gravité 
    Pour t'emmener sur un satellite 

    En ville, j'étais partie à ta recherche 
    Il faisait nuit, et j'étais préoccupée 
    Un je ne sais quoi dans ta voix au téléphone m'avait inquiétée 

    Quand je t'ai trouvé, tes yeux étaient rouges
    Ne fais pas comme s'il ne s'était rien passé
    Je ne veux pas te laisser t'enfoncer dans ce marécage sombre 

    Un jour je briserai les chaînes de la gravité 
    Pour t'emmener sur un satellite 
    Ton poids ne sera plus qu'1/6 de ce qu'il est ici

    Si j'avais le pouvoir d'apaiser ta peine 
    Je n'en demanderai pas plus 
    Un jour, je t'élèverai hors de la gravité

    Les voyages dans l'espace sont hors de ma portée
    Mais je t'élèverai au moins physiquement 
    Mon choix s'est arrêté sur ce phare rouge, au port 

    J'ai prétendu avoir couru pour couvrir mon agitation
    Aujourd'hui, c'est à mon tour de te prendre la main. 

    Comme un ascenseur en orbite, 
    Notre satellite monte au-delà des nuages 
    300 mètres plus haut, tu seras peut-être plus léger que tu ne l'étais en bas 
    Ce n'est pas grand chose, 
    Mais j'espère que tu sais ce que cela signifie pour moi. 
    Je veux t'emmener au-dessus de la Terre, 
    Hors de la gravité. 

    Je ne suis pas une très bonne comédienne, 
    Donc sans doute connais-tu déjà mes sentiments pour toi
    Mais au nom de mon égoïsme, j'ai besoin de te sauver.

    Le Soleil donne sa lumière
    Afin que la Lune puisse briller
    Peux-tu me laisser t'aider ainsi ?

    Un jour je briserai les chaînes de la gravité
    Pour t'emmener sur un satellite  
    Tous tes problèmes ne seront plus qu'1/6 de ce qu'ils étaient ici 

    Les vaisseaux spatiaux sont toujours loin devant nous, 
    Mais jusqu'à ce que je les atteigne 
    Peux-tu prendre ma main gauche ?

    Un jour, je t'emmènerai hors de la gravité
    Hors de la gravité. 


    votre commentaire
  • Clip
    Vocals : Megurine Luka (Vocaloid)
    Compositeur : Circus-P

    Traduction originellement composée pour le blog Hikari no Tsuki. Passez y faire un tour :)

    Circus Monster - Bête de foire

    Paroles Traduction

    Time is dead and gone

    Show must go on
    I
    t's time for our act
    They all scream at me
    The
    y can not see
    This curtain hides me
    A
    n amazing gift
    S
    o quick and swift
    You
    were amazing
    By myself I can't
    They start to chant
    Why are you not here ?

    Grinning at me
    I
    lay on me knees
    T
    hey want to hear me
    W
    hy can not he see ?
    I
     want to see you
    I
    need to see you
    I have to see you
    What happened to you ?
    W
    e get up on stage
    T
    hey jump to enrage
    Wh
    y are you not here ?
    Why is he so near ?
    'He' wants me to sing
    I
     just can not bring-
    I say 'he's' not you
    What else can I do ?

    S
    inging it's silent song if misery
    A monster lies trapped in it's own nightmare
    '
    He' is a tyrant
    I
    t lets out a plea
    Why did she have to leave it all alone ?
    B
    ound to sing for us, a worthless monster
    It
     never sees us
    I
    t despises us
    L
    ying so useless, we start to holler
    “Hey, get up you worthless Circus Monster!”

    I lay all alone
    I should have known
    You would have left me
    'He' smiles at me
    I can not see
    Why 'he's' in your place
    They can't tell me why
    You said good-bye
    Right before our act
    Those two young lions
    Were always fun~
    Why did they leave too ?

    Roaring at me
    I lay on my knees
    What is happening ?
    I can hear you sing
    They will not obey
    They've been lead astray
    Will I still see you ?
    I have to see you
    I panic and flee
    They both pounce on me
    I feel to the ground
    I can't hear a sound
    I look up and see
    You are not with me
    Am I all alone ?
    Where could you have gone ?

    Singing it's silent song if misery
    A monster lies trapped in it's own nightmare
    'He' is a tyrant
    It lets out a plea
    Why did she have to leave it all alone ?
    Bound to sing for us, a worthless monster
    It never sees us
    It despises us
    Lying so useless, we start to holler
    “Hey, get up you worthless circus monster !”
    x3


    Ce temps est révolu,

    Le spectacle doit se poursuivre
    C'est l'heure de monter sur scène
    Ils me crient tous dessus
    Ils ne peuvent me voir 
    Ce rideau me cache
    Ce présent adorable
    Une douce attention
    Tu étais merveilleux
    Seule je ne peux pas
    Ils se moquent de moi 
    Pourquoi n'es-tu pas là ?

    Ils se rient de moi
    Je suis à genoux
    Ils veulent que je chante
    Pourquoi ne peut-"il" le voir ?
    Oh je veux te voir, 
    J'ai besoin de te voir, 
    Je dois te voir,
    Que t'es-t-il arrivé ?
    Nous montons sur scène
    Ils deviennent enragés
    Pourquoi n'es-tu pas là ?
    Pourquoi est-"il" si près ?
    Il veut que je chante
    Mais je ne peux pas
    Il n'est pas toi 
    Que pouvais-je faire d'autre ?

    Chantant en silence son chant de détresse
    Un monstre est prisonnier de son cauchemar 
    "Il" est un tyran,
    Il appelle à l'aide 
    Pourquoi a-t-il fallu qu'elle l'abandonne ?
    Condamné à chanter pour nous,
    C'est un monstre sans valeur
    Il ne nous voit jamais, il nous déteste
    Le voyant ainsi désarmé, nous commençons à hurler
    "Allez debout,
    sale monstre sans valeur !"

    Je suis si seule
    J'aurais dû me douter
    Que tu me laisserais 
    "Il" me sourit
    Je n'arrive pas à voir
    Pourquoi il t'a remplacé
    Ils ne peuvent me l'expliquer
    Tu me dis adieu
    Juste avant que nous montions sur scène
    Ces deux jeunes lions
    Étaient toujours distrayants
    Pourquoi a-t-il fallu qu'ils partent eux aussi?

    Ils me hurlent dessus 
    Je suis à genoux
    Que se passe-t-il ?
    Je t'entends qui chante 
    Ils ne m'obéissent plus
    Ils ont été détournés du droit chemin
    Pourrais-je toujours te voir ?
    Il faut que je te voie
    Je panique et prends la fuite
    Tous deux se jettent sur moi
    Je m'écrase au sol
    Plus un son ne me parvient
    Je lève le regard 
    Mais tu n'es pas là
    Où es-tu passé ?

    Chantant en silence son chant de détresse
    Un monstre est prisonnier de son cauchemar 
    "Il" est un tyran,
    Il appelle à l'aide 
    Pourquoi a-t-il fallu qu'elle l'abandonne ?
    Condamné à chanter pour nous, c'est un monstre sans valeur
    Il ne nous voit jamais,
    il nous déteste
    La voyant ainsi désarmée,
    nous commençons à hurler
    "Allez debout,
    sale monstre sans valeur !"
    x3

     J'ai essayé de traduire en restant le plus fidèle possible, néanmoins il est possible que l'excellente version française de Poucet m'est un peu influencé... J'en suis désolée ! 


    votre commentaire
  • Hello there
    Source : En cours d'investigation. Le plus loin que j'ai pu remonter est ce post qui indique une source pixiv. Vous savez combien de temps ça prend pour remonter jusqu'à un fanart pixiv d'une série connue datant d'avant 2013 ?

    Bienvenue cher visiteur ! 

    Tu trouveras sur ce blog des traductions diverses et variées. Je sais que certaines ont été faites et refaites, mais je fais surtout ceci pour m'amuser quand je n'ai rien de plus intelligent à faire - ou quand je commence à procrastiner plus que je ne le devrais. 
    J'essaie globalement de fournir un contenu de meilleure qualité que celui qu'on peut trouver dans certains sites qui proposent les paroles et traductions de tout et n'importe quoi. Je suis encore étudiante et j'ai donc une marge de progrès énorme, mais globalement je ne publie que quelque chose que je juge fini. Ce blog risque que d'être très très trèèèès peu en ligne, tout simplement parce que toutes mes trad son sur HikarinoTsuki (déjà), et parce qu'il ne s'agit que d'un blog de rangement personnel. Je ne le mets en ligne que quand les circonstances le demandent. Si tu peux voir ce blog, c'est sûrement le cas.

    Je précise que je n'étais pas censée faire ce blog au départ, mais bon j'ai traduit tellement de chansons pour Hikari No Tsuki que je me suis dit que tant qu'à faire, je pouvais tout aussi bien les regrouper ici pour en garder un trace (personnelle). Cela m'est plus pratique pour m'y retrouver ainsi que pour corriger/ relire les traductions. Vous n'imaginez pas le nombre de fautes que j'ai pu trouver comme ça ! 

    Hikari no Tsuki est un blog que je tiens en commun avec ma soeur, sur lequel on essaie de publier de nombreuses ressources (traductions de chansons, liens de téléchargement, soundcloud, youtube, nnd, reprises par vocaloids et humains). Vous comprendrez qu'à côté de cela, celui-ci ne me sert globalement qu'à garder une trace de mon travail, mon pc n'étant pas un exemple de rangement. Ainsi, pour qu'il n'y ai pas conflit d'intérêt lors du référencement, les rubriques ne sont pas accessibles sans le mot de passe qui est le suivant : spatuleÇa envoie pas du lourd mais c'est simple à retenir.

    La seule langue étrangère que je maitrise bien est l'anglais, donc vous ne trouverez ici des traductions que de chansons étant de base dans cette langue. N'hésitez pas à m'en proposer si vous le souhaitez, comme ça je pourrais les ajouter sur les deux sites :) Pour les demandes en tous genres tournez vous plutôt vers HnT, qui est fait pour ça et à l'avantage d'être en ligne en permanence.

    Poursuivre ma visite
    Sommaire - Suggérer une chanson - Derniers articles

    Me retrouver ailleurs 
    Blog principal - HikariNoTsuki

     


    votre commentaire
  • Clip 
    Vocals : Gumi (Vocaloid)
    Compositeur ; CrusherP

    Traduction originellement composée pour le blog Hikari no Tsuki. Passez y faire un tour :)

    Gumi - Echo

     Paroles Traduction 
    The clock stopped ticking forever ago

    How long have I been up ?
    I don't kwow :-(
    I can't get a grip but I can't let go 
    There wasn't anything to hold on, though

    Why can't I see x2
    All the colors that you see ?
    Please can I be ? x2
    Colorful and free ?

    What the hell is going on ?!
    Can someone tell me please ?
    Why am I switching faster than the channels on TV ?
    I'm black, then I'm white
    No, something isn't right !
    My enemy is invisible, I don't know how to fight 

    The trembling fear is more than I can take
    When I'm up against
    The echo in the mirror
    Echo !

    I'm goinna burn my house down into an ugly black
    I'm gonna run away and never look back
    x3

    I'm gonna burn my house down and never look back
    And never look back x2

    And never look back !

    What the hell is going on ?!
    Can someone tell me please ?
    Why am I switching faster than the channels on TV ?
    I'm black, then I'm white
    No, something isn't right !
    My enemy is invisible, I don't know how to fight 
    x2

    The trembling fear is more than I can take
    When I'm up against
    The echo in the mirror
    Echo !
    x2

    L'horloge s'est arrêtée depuis des lustres 

    Depuis combien de temps suis-je éveillée ?
    Je l'ignore :-(
    Je ne peux m'accrocher, ni laisser tomber
    Mais il n y a rien pour me retenir 

    Pourquoi ne puis-je voir ? x2
    Toutes les teintes que tu perçois
    Je t'en prie, puis-je être ? x 2
    Libre d'avoir mes propres couleurs ?

    C'est quoi ce bordel ?
    S'il vous plaît, que quelqu'un m'explique 
    Pourquoi change-je plus vite qu'on zappe à la télé ?
    Je dis noir, puis blanc
    Non !
    Quelque-chose ne va pas !
    Je ne sais comment affronter cet ennemi que je peux voir

    Je ne supporte pas de trembler ainsi
    Quand ce que j'affronte 
    Est mon écho dans le miroir ! 
    Écho ! 

    Je vais réduire ma maison en cendres d'un noir hideux
    Et m'enfuirai sans jamais me retourner 
    x3

    Je vais réduire ma maison en cendres
    Et ne jamais me retourner x2

    Ne jamais me retourner ! 

    C'est quoi ce bordel ?
    S'il vous plaît, que quelqu'un m'explique
    Pourquoi change-je aussi plus vite qu'on zappe à la télé ?
    Je dis noir, puis blanc
    Non !
    Quelque-chose ne va pas ! 
    Je ne sais comment affronter cet ennemi que je ne peux voir !
    x2

    Je ne supporte pas de trembler ainsi
    Quand ce que j'affronte
    Est mon écho dans le miroir ! 
    Écho !

    Signification et interprétations
    Le compositeur des paroles est formel : il n'a pas cherché à leur donner de sens précis. Mais est-ce ça qui va m'arrêter ? Vous l'avez dans le mille : non. Car justement, le fait qu'il n'ai pas voulu leur donner de signification les rend vague et donc ouvertes à interprétation. 

    Par exemple, lorsqu'on lit les paroles, on comprends rapidement que le personnage principal a perdu toute notion du temps et semble avoir des troubles de la personnalité : il est instable (passe du blanc au noir en une seconde), et n'a pas de couleur (c'est à dire de personnalité propre). De plus, son il semble être livré dans un combat contre une autre partie de sa personnalité, son Écho, qui l'effraie. 
    On peut alors penser à divers troubles mentaux : la bipolarité (blanc/noir, l'idée du changement de chaîne à la télévision), voire plus carrément schizophrénie.  Les paroles peuvent aussi évoquer une dépression (changement blanc/noir encore une fois : incapacité à prendre une décision), le fait que celui que la personne voit dans le miroir ne soit pas celui qui le représente vraiment et ait l'impression de ne pas avoir une personnalité... Cette dernière étant représentée par les couleurs, on peut penser que la dépression aurait prit sa place. Son ennemi invisible serait alors ses idées noires. D'où l'idée que celui à qui la personne s'adresse puisse voir des couleurs qu'elle ne perçoit pas : il lui est impossible d'éprouver certains sentiments à cause de sa maladie qui le ronge. On peut penser que ce personnage suffoque dans son environnement quotidien, d'où le fait que tout brûler soit finalement pour le seul espoir pour s'échapper. 


    votre commentaire